Sélectionnez votre profil

A la rencontre de Dominique et Xavier, coorganisateurs de la prochaine collecte alimentaire

Dominique et Xavier, coorganisateurs bénévoles de la collecte

Les 29, 30 et 31 mai prochain se tiendra la collecte alimentaire de printemps de La Mie de Pain. Plus de 100 personnes sont nécessaires pour mener à bien cette collecte en magasins et dans l’espace de stockage. Nous recherchons encore des volontaires pour nous y aider! Découvrez au travers de l’interview de Dominique et Xavier ce qu’est une collecte, comment cet événement s’organise, en quoi est-ce incontournable pour La Mie de Pain…


Dominique et Xavier, coorganisateurs bénévoles de la collecte
Dominique, tu es bénévole à La Mie de Pain, en charge des collectes alimentaires. Tu es administrateur de cette association également. Depuis combien d’années t’occupes-tu des collectes ? Combien en comptes-tu à ton actif ?

Dominique

Je suis administrateur de La Mie de Pain depuis 4 ans. Je suis également administrateur de La Banque Alimentaire depuis autant d’années.

Cependant cela fait plus longtemps que j’apporte mon aide bénévolement aux collectes alimentaires. J’ai commencé à me joindre à ces opérations en 2006. Au rythme de 2 à 3 collectes par an, je peux donc dire que je compte environ 25 collectes alimentaires à mon actif !

 

Xavier, tu es bénévole à La Mie de Pain également, à la pension de famille depuis plusieurs années. Tu as rejoint l’équipe des collectes alimentaires depuis peu.

Xavier

Je suis en effet bénévole à la pension de famille depuis 5 ans. Je participe aux collectes alimentaires depuis 5 ans également. Mais c’est seulement depuis cette année que j’ai rejoint Dominique pour lui apporter mon aide sur l’organisation et la logistique des collectes.

Dominique

Et il m’apporte une aide vraiment précieuse !

 

Collecte alimentaire - Hiver 2014Combien de bénévoles sont nécessaires pour tenir la prochaine collecte des 29, 30 et 31 mai ?

Xavier

Il faut compter environ une centaine de bénévoles pour tenir les 3 jours de collecte. Il y a au total 153 heures d’ouverture à couvrir entre les supermarchés et le stockage. On demande aux personnes qui s’inscrivent un minimum de 2 heures de temps de présence.

Aujourd’hui, je dirais que le planning d’inscription est rempli à 65%, on attend donc avec impatience de nouvelles recrues !

 

Comment se prépare cette prochaine collecte ? Comment une personne souhaitant donner un coup de main peut-elle se renseigner et s’inscrire ?

Xavier

On a essayé de simplifier les choses le plus possible. Tout d’abord, il faut préciser que tous les coups de main sont les bienvenus et que nous recherchons des bénévoles de tous les horizons. Ce type d’opérations ponctuelles est l’occasion de « s’essayer » au bénévolat et de faire connaissance avec l’association.

Les personnes intéressées peuvent se rendre sur le site Internet de La Mie de Pain : www.miedepain.asso.fr. Ils trouveront en page d’accueil, un lien renvoyant vers divers éléments :

  • Un formulaire d’inscription en ligne où il suffit de renseigner quelques informations, de préciser ses souhaits et disponibilités, puis de valider le formulaire et le tour est joué !
  • Un planning actualisé des inscriptions déjà réalisées permettant de visualiser les créneaux horaires où nous avons encore des besoins.
  • Un guide pratique de la collecte où toutes les informations utiles ont été rassemblées.

 

Bien sûr, je suis aussi joignable directement par téléphone (06 26 12 02 73) ou par email (collecte.lamiedepain@gmail.com) pour des renseignements ou des inscriptions.

 

Concrètement, quelle est l’organisation le jour-J ? Quelles sont les missions et les postes à occuper par les bénévoles ?

Collecte alimentaire - Hiver 2014Dominique

Les temps forts se déroulent dans deux types de lieux : les supermarchés où nous collectons des denrées alimentaires auprès des clients, et l’espace de stockage où nous trions et rangeons les produits collectés.

Dans chaque magasin qui a accepté que nous tenions une collecte en ses murs, trois à quatre bénévoles sont positionnés toute la journée (de 9h à 21h).

A l’entrée du magasin, il s’agit de distribuer un flyer aux clients. Le flyer explique quelles denrées nous souhaitons collecter en priorité. Il s’agit aussi, bien entendu, de répondre aux éventuelles questions: « que fait La Mie de Pain », « à qui sont destinées les denrées collectées » et « comment sont-elles distribuées » par exemple. C’est un poste important car il faut sensibiliser les clients à la collecte.

Les produits nous sont remis par les clients en sortie de caisses. Sur place, un premier tri est effectué.

Xavier

Ensuite, des camionnettes de La Mie de Pain passent de supermarché en supermarché pour transporter les denrées collectées jusqu’au lieu de stockage de l’association. Au stockage se trouve une dizaine de bénévoles qui trie et range toute la journée des centaines de produits, c’est un travail gigantesque. Nous trions les denrées par catégorie (les pâtes avec les pâtes, les conserves avec les conserves, etc.) mais aussi par sous-catégorie. C’est-à-dire que les pâtes par exemple vont être également triées selon leur type et selon leur cuisson. Ça demande beaucoup de temps, et beaucoup de bonne volonté ! On réalise ce type de tri pour faciliter l’utilisation des denrées par les cuisines du Refuge de La Mie de Pain.

 

De quelles denrées La Mie de Pain a t-elle besoin en priorité ?

Collecte alimentaire - Hiver 2014Dominique

La Mie de Pain a besoin de café moulu, de sucre en morceaux et en poudre, d’huile alimentaire, de pâtes et de riz en priorité et en très grande quantité.

 

Combien de tonnes espérez-vous collecter lors de la prochaine opération ?

Xavier

On espère collecter 6 à 7 tonnes de denrées, c’est l’objectif. Cela représente environ entre 21 et 24 K€ (ndlr : 1 tonne de marchandise est estimée à 3500€ par La Banque Alimentaire).

 

A qui et comment ces denrées bénéficient-elles ?

Dominique

Les denrées collectées alimentent les cuisines du Refuge, centre d’hébergement de La Mie de Pain. On y prépare jusqu’à 1000 repas quotidiens au plus fort de l’année, c’est dire si les stocks alimentaires sont importants.

Nous aidons aussi les équipes Saint Vincent de Paul, qui participent d’ailleurs à la collecte. Les produits sont rassemblés dans des colis que Saint Vincent de Paul distribue aux habitants en précarité du 13ème arrondissement. Ces personnes sont envoyées par la mairie ou par un travailleur social. On y glisse par exemple les petites briques de soupe, les petites boîtes de conserves, les paquets de biscuits secs, les mini pots de confiture, les denrées pour bébé, etc.

Rien de ce qui est donné n’est jamais jeté. Tout est distribué, absolument tout.

 

Xavier

Quelques produits sont orientés vers la Boutique Solidaire de la pension de famille. Les résidents de cette pension sont des personnes stabilisées, qui ont des ressources et paient une redevance pour bénéficier d’un logement temporaire à La Mie de Pain. Pour réapprendre à gérer un budget et à faire leurs courses, la boutique leur propose des produits de base pour une somme très modique (par exemple, une boîte de sardines vendue 2€ dans un supermarché est proposé à la Boutique Solidaire pour 0,20€ maximum).

Le fait d’acheter des produits à la Boutique Solidaire les prépare à retourner dans la vie quotidienne. En 2014, avec les sommes récoltées, la boutique a contribué à équiper l’Espace-Santé de la pension.

 

Comment faites-vous pour établir des partenariats avec les supermarchés et faire en sorte qu’ils acceptent d’accueillir La Mie de Pain en leurs murs ?

Collecte alimentaire - Hiver 2014Dominique

On reçoit souvent un accueil favorable de la part des supermarchés. Mais bien entendu, cela demande un investissement de la part des magasins. Par exemple, il faut qu’ils pensent en amont à augmenter leur stock de certains produits très recherchés pour les collectes tels que le café, le sucre, le riz, etc.

Il faut savoir que durant les weekends, pour un supermarché moyen du 13ème arrondissement, ce sont 2000 à 2500 clients qui sont comptabilisés.

En règle générale, les supermarchés cherchent à nous aider véritablement. Pour cette édition 2015 par exemple, certains vont rassembler en tête de gondole, les produits importants pour La Mie de Pain ou bien mettre en place une signalétique particulière dans leurs rayons.

 

Quel est votre lien avec les équipes de La Banque Alimentaire ? Quel est son rôle ?

Dominique

La Banque Alimentaire existe depuis 30 ans. C’est un organisme créé par l’Etat dont on trouve une délégation par département.

La Banque Alimentaire a pour mission de collecter des denrées alimentaires qu’elle revend ensuite à un faible prix aux associations qui en ont besoin et qui font partie de son réseau (Prix de revente : 0,17€ le kilo. Les revenus générés permettent de couvrir les frais de La Banque Alimentaire liés au stockage des marchandises par exemple).

Pour cela, elle s’approvisionne de différentes façons. Elle récupère des produits invendus (qui seraient sans elle jetés à la poubelle) auprès des producteurs, de l’industrie agroalimentaire, de la grande distribution. Elle travaille également en lien avec l’Union Européenne qui donne, par l’intermédiaire du Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD), des produits céréaliers et laitiers. Enfin, elle collabore avec l’Etat qui via le Programme Nationale d’Aide Alimentaire (PNAA), fournit des légumes et des produits carnés (ndlr : produits à base de viande).

La Banque Alimentaire coorganise par ailleurs les collectes alimentaires à échelle nationale, qui visent le grand public et dont l’objectif est de collecter des denrées non périssables. Elle est surtout connue pour sa collecte hivernale, organisée chaque dernier weekend de novembre.

La Mie de Pain fait partie des 260 associations partenaires de La Banque Alimentaire, mais c’est le premier « client » historique !

Sur une opération telle que la prochaine collecte de mai 2015, La Banque Alimentaire nous aide essentiellement à communiquer. Par contre, tout au long de l’année, nous sommes en lien avec elle et lui achetons de nombreuses denrées alimentaires.

 

Dominique, tu fréquentes les collectes depuis longtemps, aurais-tu une anecdote à partager avec nous ?

Collecte alimentaire - Hiver 2014Dominique

Un jour où je participais à une collecte, j’ai vu arriver vers moi en sortie de caisse, un monsieur avec un caddie plein et à la main, le sac plastique estampillé « Banque Alimentaire ». Je me suis avancé vers lui pour récupérer le sac qui était destiné à la collecte et il m’a interrompu en me disant « Non, ce sac est pour moi monsieur ». Alors il a poussé vers moi le caddie rempli de denrées et m’a dit dans un sourire « Ce caddie par contre, c’est pour vous… »

 

Un mot pour conclure et pour encourager celles et ceux déjà inscrits en tant que bénévoles à la prochaine collecte ? Ou pour persuader de nouvelles recrues de venir vous aider ?

Dominique et Xavier

Cette participation de chacun permet de récupérer gratuitement de la nourriture pour les plus démunis qui n’ont rien, pour les personnes de la rue. Participer aux collectes, c’est faire un geste de solidarité et c’est tout simplement un don du cœur

Mission N°2

ÉCOUTER
ACCOM-
PAGNER

AIDER

UN DON DE
130€
REPRÉSENTE

10 JOURNÉES D’ACCUEIL DE JOUR POUR 1 PERSONNE SANS-ABRI

Voir nos autres missions >