Sélectionnez votre profil

Appel à bénévolat – collecte de printemps

Collecte alimentaire, vendredi 9 et samedi 10 juin 2017 : nous avons besoin de bénévoles !

 

Comme chaque printemps, La Mie de Pain organise une collecte alimentaire au profit des plus démunis, dans le cadre de la campagne nationale des Banques alimentaires. Ces opérations de collecte sont indispensables pour l’association : elles nous permettent en effet de préparer un tiers des repas que nous servons aux quotidiens dans nos établissements. Celles-ci ne peuvent se faire que grâce à l’appui de nombreux bénévoles…

 

Nous recherchons des bénévoles pour intervenir sur notre lieu de stockage et dans les magasins suivants :

  • Carrefour Tolbiac (174 rue de Tolbiac – 13e)
  • Monoprix St Marcel (54 Bd de l’Hopital – 13e)
  • Monoprix Bièvres (13 rue Daviel – 13e)
  • G20 Vergniaud (25 rue Vergniaud – 13e)

 

Pour vous inscrire à la collecte de juin, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSe-F6XFmgpOHoFbxF13TPh0ZC3omU9uoUDzWIiDkGcra0Og5w/viewform?c=0&w=1

 

Vous pouvez sinon écrire à collecte.lamiedepain@gmail.com.
Merci encore de votre aide !

 

Campagne d’hiver 2016 de la Mie de Pain

Retrouvez la vidéo de notre campagne web d’appel à dons de Noël 2016, bâtie à partir de la bande annonce originale du documentaire Au bord du monde, de Claus Drexel. Ce documentaire, présenté en première mondiale au Festival de Cannes de 2013, et qui a reçu de nombreux prix, donne la parole à des personnes sans domicile fixe dans les rues de Paris, de nuit, avec dignité et bienveillance. Continuer à lire

RFI : « Comment sortir de la rue ? »

A deux semaines de la fin de la trêve hivernale, l’émission de radio de RFI « 7 milliards de voisins » du 9 mars 2017, s’est intéressée aux personnes qui ne peuvent se loger : qui sont ces hommes et ces femmes invisibles, comment les aider, les réinsérer ? Comment sortir de la rue ?

 

Aux cotés de Claire Lajeunie, réalisatrice et auteure de Sur la route des invisibles, Femmes dans la rue, et d’Elina Dumont, ancienne SDF devenue comédienne, Marianne Storogenko, directrice par intérim des Œuvres de la Mie de Pain, a répondu aux questions de Charlie Dupiot et présenté les actions de l’association à destination des personnes sans abri.

Lien vers le site RFI : http://www.rfi.fr/emission/20170309-comment-sortir-rue

Collecte alimentaire d’hiver : 16 tonnes récoltées !

Les 25 et 26 novembre derniers, 16 tonnes de denrées ont été collectées pour Les Œuvres de la Mie de Pain dans le cadre de la campagne nationale des Banques alimentaires… Un record ! 

 

Ce sont ainsi 21 000 repas qui vont pouvoir être servis dans les structures de l’association.

 

Bravo et merci aux 310 bénévoles mobilisés, aux 12 supermarchés, 2 lycées et à la maison de retraite partenaires, qui ont rendu cela possible !

 

Et rendez-vous les 9 et 10 juin 2017 pour la collecte de printemps…

La paroisse de Sainte Rosalie en aide aux réfugiés

Depuis le printemps la paroisse Sainte-Rosalie soutient les œuvres de la Mie de Pain dans l’aide qu’elles apportent aux réfugiés.

 

Pour répondre à l’appel du Pape François lancé début septembre 2015, en pleine crise migratoire, dans lequel il invite les paroisses à accueillir des familles de réfugiés, la paroisse Sainte-Rosalie a choisi de venir en aide à notre association qui héberge environ 60 réfugiés.

 

Découvrez le résultat de cette collaboration solidaire au service des réfugiés, en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

Téléchargez le reportage de Julia Mourri (texte) et Lola Ledoux (photos)

Une connexion contre l’exclusion !

L’Arche d’Avenirs, centre d’accueil de jour de l’association La Mie de Pain, est présent depuis plus de 15 ans dans votre arrondissement.

 

Proposant divers services gratuits aux personnes en situation précaire (douche, cafétéria, buanderie, domiciliation administrative, accompagnement social…), l’objectif des salariés et bénévoles de la structure est de pérenniser ces espaces, améliorer l’accueil et accompagner vers l’autonomie ce public en errance.

L’accompagnement que nous proposons au sein de L’Arche d’Avenirs doit permettre aux hommes et femmes accueillis de se réinsérer, tant sur le plan social que professionnel.

 

A l’heure où la société passe au « tout numérique », les structures administratives ferment peu à peu leurs portes, et se passent d’interlocuteurs directs, en favorisant les démarches par le biais d’internet. Cela ne nous laisse que très peu de choix : nous sommes tous obligés de nous adapter au numérique. Ceux qui n’ont pas accès aux outils du numérique (ordinateurs, réseaux internet, etc.) sont les victimes directes d’une exclusion supplémentaire et implacable.

 

C’est pourquoi, nous soumettons au Budget Participatif de Paris 2016, le projet Espace Multimédia, favorisant le libre accès aux personnes les plus démunies à un ordinateur, une imprimante/scan/fax/photocopieur,  et un téléphone.

 

Nous souhaiterions également installer

Un Photomaton accessible à tout habitant du 13ème arrondissement, ainsi qu’aux personnes à mobilité réduite, malvoyantes et/ou malentendantes (les photos d’identités sont indispensables pour l’ensemble des démarches administratives).

 

Ce projet a pour objectif d’autonomiser les hommes et les femmes, leur permettre de construire leur avenir. Ils ont besoin de vos votes.

 

 

L’Arche d’Avenirs a besoin de vos voix.
Soyons solidaires, restons connectés !

 

Soutenez notre projet: miedepain.asso.fr/une_connexion_contre_lexclusion

 

 

Rosa Bonheur en guinguette, la Mie de Pain en goguette !

Cette année pour la fête de la gastronomie la Mie de Pain s’associe avec la guinguette Rosa Bonheur pour un diner haut en couleur.

 
Mariage de la légèreté d’une guinguette et de l’opiniâtreté que nécessite l’insertion, cet évènement événement s’inscrit dans l’ouverture, le faire ensemble et le faire savoir.

 

Le 23 septembre de 18h30 à 22h30 à la guinguette Rosa Bonheur des Buttes Chaumont, sous la direction de Gérard Cagna, parrain des cuisines de la Mie de pain, les salariés en insertion, leurs encadrants accompagnés de l’équipe de la guinguette interpréteront leur « cuisine populaire » qui sera suivie d’un dîner de dégustation.

 

Pour cet événement une dizaine de lauréats de notre chantier d’insertion, a participé à des ateliers culinaires, animés par Gérard Cagna et notre chef Freddy Prudentos. Lors de ces ateliers les participants ont pu mettre en pratique leurs savoir-faire acquis durant l’année en s’exerçant sur deux plats de la cuisine populaire, le risotto et le bœuf-carottes. Ces plats seront au menu de la guinguette Rosa Bonheur, au prix de 5€, le vendredi 23 septembre à partir de 18h30. La somme engrangée par la vente de ces plats sera ensuite reversée à notre association.

 

Découvrez leur travail en photos :

 

 

Vous souhaitez participer à cet événement, faites-le nous savoir sur Facebook :
https://www.facebook.com/events/1791169947768174/

 
Un grand merci à l’équipe de Rosa Bonheur pour leur engagement.

Une journée à la mer avec nos hébergés

Cet été nous avons choisi de partir avec les hébergés du Refuge pour une journée à la mer en Normandie. Une journée idéale pour se ressourcer et fuir quelques heures les soucis du quotidien.

Ce projet les a enthousiasmés puisqu’ils ont été une cinquantaine à souhaiter y prendre part.

 

Ainsi, le dimanche 21 août : direction  Trouville avec un véhicule adapté aux personnes à mobilité réduite. La veille, et pour préparer cette sortie, les travailleurs sociaux avaient organisé, une rencontre avec l’ensemble des participants. Cette réunion a permis de transmettre les informations utiles et de répondre aux questions des hébergés afin que cette journée soit un succès.

 

Un départ à 8h, un voyage agréable et, une fois sur place, sous un ciel un peu gris mais sans pluie, nous avons installé notre « camp de base », et dégusté le repas préparé.

 

L’après-midi s’est déroulée sous un ciel toujours capricieux. Les plus sportifs se sont lancés dans des parties de volley et de pétanque très disputées, les plus téméraires ont osé plonger dans l’eau froide de l’océan, les plus créatifs ont composé une œuvre architecturale ensablée tandis que quelques poètes se sont baladés sur la plage ou en ville, profitant de l’air ambiant iodé et du charme de la normandie !

 

C’est sous les rayons bienvenus d’un franc soleil estival qu’un repas a été partagé avant de reprendre la route pour Paris. Pour les hébergés se mêlaient la fatigue d’une longue journée animée  et la joie de cette belle journée à la mer. Pour tous, cette sortie a permis d’oublier quelques heures les difficultés du quotidien, et a aussi donné l’occasion, dans un cadre différent de créer des liens entre eux, et avec les accompagnateurs.

 

Se rencontrer dans un autre contexte permet de porter un autre regard, de mieux se connaître, et de mieux se comprendre.

 

Merci aux salariés, Martine, Issiaga, Noëmie, Clémence, Grégoire, Frédéric, Brigitte et Jens d’avoir rendu possible cette journée.

France Culture « On estime le nombre de SDF à plus de 140 000 personnes »

L’émission de radio « Une semaine en France » a diffusé le samedi 13 août à 13h55, un reportage sur l’urgence sociale dans la rue.

 

Un reportage animé par Antoine Dhulster, avec comme invités Edouard Gardella, sociologue spécialiste des politiques de lutte contre l’exclusion, Paul Zylberberg, médecin et bénévole de la « mission SDF Paris » de l’association Médecins du monde depuis 1994, et par téléphone, François Buschbaum, directeur de l’accueil de jour de La Mie de Pain.

 

« Dans la rue l’urgence sociale ne s’arrête pas pendant les vacances. Les SDF meurent autant l’été qu’au cœur de l’hiver. Pourtant la plus grande partie des organismes d’aide ferment leurs portes au mois d’août. Faute de travailleurs sociaux en effectifs suffisants…

Pendant quelques semaines c’est beaucoup plus que la distribution de nourriture qui s’interrompt, c’est aussi un lien social, un accès à des soins, parfois une assistance psychologique.

Alors comment les personnes les plus démunies se débrouillent-elles, quand même, pour vivre pendant ces quelques semaines. Quelles associations restent mobilisées ? Les politiques d’hébergement menées sur le plus long terme comme la loi Dalo sont-elles à la hauteur ? A plus forte raison lorsque cette urgence sociale se conjugue avec la crise des migrants. »

 

Le replay de cette émission est disponible à cette adresse (Deuxième partie d’émission à 49:00) :

http://www.franceculture.fr/emissions/une-semaine-en-france/la-societe-francaise-bascule-t-elle-vers-lextreme-droite-sdf-et

 

Mission N°1

ACCUEILLIR
NOURRIR
HÉBERGER

UN DON DE
55€
REPRÉSENTE


1 NUIT D’HÉBERGEMENT
+ 3 REPAS CHAUD
+ 1ers SOINS MÉDICAUX POUR UNE PERSONNE SANS-ABRI

Voir nos autres missions >