Accompagnement social

Aider les personnes en difficulté à reprendre leur vie en main.

Fil conducteur de l’aide aux personnes fragilisées ou marginalisées, l’accompagnement social vise à leur permettre de se remobiliser et retrouver leur autonomie. Mais qu’entend-on par accompagnement social ? Qu’est-ce qu’une mesure d’accompagnement social personnalisé ? Combien de temps cet accompagnement dure-t-il ? Quelles sont les structures d’accompagnement social ? 

Un projet personnalisé pour retrouver une place dans la société

Accompagnement social de jeunes en difficulté, de personnes éloignées de l’emploi, de personnes fragilisées, de familles précaires, de femmes isolées et toutes personnes en situation précaire rencontrant des difficultés financières et sociales… les mesures d’accompagnement social personnalisé concernent des publics variés, mais qui ont en commun d’avoir besoin de soutien pour reprendre leur vie en main. Il s’agit pour chaque personne d’accéder à un projet d’accompagnement personnalisé pour une insertion durable dans la vie active et de lutter contre les exclusions et l’isolement. 

 L’accompagnement social : pour qui, pourquoi ?

Pour des personnes en grande précarité, sans repères, démunies… l’ampleur des difficultés sociales, financières, de l’isolement et du mal-être est souvent difficile à surmonter. C’est pourquoi, le travailleur social cherche à agir de manière à la fois individualisée et globale, pour aboutir à un projet personnalisé qui vise notamment à :

  • Rendre au bénéficiaire son pouvoir de décider, d’infléchir le cours de sa vie et à terme de retrouver son autonomie, notamment grâce à un logement adapté et un emploi ;
  • Faciliter les liens sociaux et permettre à la personne aidée de s’adapter à son environnement et retrouver une vie sociale et une place dans la société ;
  • Aider la personne fragilisée à aller mieux en lui donnant accès aux soins et à la bientraitance qui lui sont dus ;
  • Faire valoir les droits de l’usager et appliquer les politiques sociales.

La Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé : un engagement réciproque

Si l’accompagnement social est une notion vaste, qui recouvre différentes réalités, les mesures d’accompagnement social visant à aider des adultes en grande difficulté sociale et percevant des prestations sociales se divisent en deux dispositifs : la Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé (MASP), mise en place en accord avec la personne en difficulté ; et la Mesure d’Accompagnement Judiciaire (MAJ), prescrite par la Justice. 

La Mesure d’Accompagnement Personnalisé est destinée aux adultes dont la santé ou la sécurité peuvent être menacés par les difficultés qu’il éprouve à gérer ses ressources et ses prestations sociales. Ce dispositif donne lieu à un contrat d’accompagnement social personnalisé listant les actions à mettre en œuvre pour favoriser l’insertion sociale de la personne. Le contrat est fondé sur un principe d’engagement réciproque entre l’aidant et l’aidé. La durée de l’accompagnement varie généralement entre 6 mois et deux ans. 

Ce sont les départements qui ont la charge de mettre en œuvre ces mesures. Toutefois, ces derniers peuvent déléguer cette mission à une collectivité, un organisme public ou parapublic ou encore à une association à but non lucratif compétente.

L’accompagnement social avec La Mie de Pain

Depuis plus de 130 ans, La Mie de Pain vient en aide aux personnes souffrant de grande précarité et d’exclusion. A travers les 7 structures qu’elle gère, La Mie de Pain dispense un accompagnement social aux personnes démunies. Au Refuge, plus grand centre d’hébergement de Paris, les travailleurs sociaux aident les résidents à accéder à leurs droits mais aussi à un suivi sanitaire, à un logement et à un emploi. L’accompagnement social consiste aussi et surtout en un dialogue avec la personne aidée, visant à faire émerger son projet de vie.  Parmi les différents services proposés par La Mie de Pain, Le Relais Social est une plateforme unique d’accompagnement individuel et personnalisé des personnes en grande précarité. Situé dans le 13e arrondissement à Paris, le Relais est ouvert aux personnes accueillies à La Mie de Pain ainsi qu’à des personnes extérieures.

Le Relais Social de La Mie de Pain

Au sein de la Plateforme-Relais Social, l’association La Mie de Pain et ses personnes qualifiées regroupe en un même lieu une palette de prestations visant à redonner à chaque personne, même très marginalisée, le pouvoir de redevenir actrice se sa vie. Ouvert au public tous les jours de la semaine, le Relais Social propose un accompagnement fondé sur quatre piliers :

  • L’accès au droit  
  • L’accès au logement 
  • L’insertion professionnelle : 
  • L’accès aux soins 

Service domiciliation, espace emploi, consultations avec un psychologue ou un juriste, ateliers collectifs, cyber-espace, accès à des manifestations culturelles… Le Relais Social s’attache d’une part à favoriser la confiance en soi et le goût dans les relations sociales des personnes aidées, d’autre part à leur fournir les outils nécessaires pour aboutir à une insertion sociale et professionnelle durable.

Agréée pour suivre des allocataires du RSA, La Mie de Pain suit près de 400 personnes dans le cadre d’un contrat d’accompagnement social personnalisé avec un référent unique. Pour chaque personne suivie, l’accompagnement proposé vise à promouvoir une démarche d’insertion sociale et professionnelle par le biais d’actions concrètes définies en accord avec l’allocataire.Par ailleurs, La Mie de Pain propose un accompagnement social personnalisé à des jeunes isolés et en difficulté au sein de son Foyer de Jeunes Travailleurs Paulin Enfert. Les personnes en grande exclusion accueillies à la Villa de l’Aube, la pension de famille de La Mie de Pain, bénéficient elles aussi d’un suivi social personnalisé visant à leur réinsertion sociale.