Sélectionnez votre profil

La-Croix.com, 27 octobre 2014, « Des consultations gratuites qui changent la vue des SDF »

« C’est la première fois que M. Siga, retraité sans domicile de 66 ans, consulte un ophtalmologue. Et ce n’est pas du luxe. L’homme, actuellement hébergé au centre parisien de La Mie de Pain, dans le 13e arrondissement, profite d’une journée exceptionnelle de prise en charge que le Samu social de Paris organise dans ses locaux, ce jeudi 9 octobre. Il en repart avec des lunettes sur le nez et devra maintenant être suivi pour un début de cataracte.

Pour le vieil homme qui reconnaît désormais les gens qu’il croise, c’est une nouvelle vie qui commence. « Je vais enfin pouvoir lire le journal, ou déchiffrer les lettres que m’envoie ma famille, en Algérie ! », s’exclame-t-il ».

 

Lire l’article en entier

Reprise de la distribution de 200 repas extérieurs pour l’hiver

Le réfectoire de La Mie de Pain au début du XXème siècle

Le réfectoire de La Mie de Pain au début du XXème siècle

La Mie de Pain est créée à la fin du 19e siècle à Paris, et devient célèbre dans le 13ème arrondissement lorsqu’elle sert pour la première fois à l’hiver 1891, une soupe populaire aux déshérités du quartier : « On donne bien du pain pour nourrir les oiseaux, pourquoi n’en donnerions-nous pas pour nourrir les hommes ? »

Il s’agit alors de répondre à l’urgence, de permettre à ceux qui ne le peuvent pas, de manger au moins un repas chaud chaque jour.

 

Cette soupe populaire est restée une tradition à La Mie de Pain, honorée chaque hiver depuis sa création il y a 123 ans.

C’est pourquoi depuis le 20 octobre 2014, Le Refuge (centre d’hébergement d’urgence et d’insertion) ouvre chaque soir ses portes à environ 200 personnes qui viennent y dîner. Des personnes aux profils parfois très différents, des hommes, des femmes, des personnes âgées, des gens du quartier, qui ont besoin de cette aide ponctuelle de La Mie de Pain pour bénéficier d’un repas chaud et équilibré, dans un lieu digne, convivial et sûr. « Ce repas est parfois le seul moment d’échanges et de contact pour certains… » ajoute Christophe Piedra, directeur du Refuge.

 

C’est ainsi que jusqu’à la fin de la période hivernale (aux environs de la fin avril), 200 repas sont servis le soir pour ces personnes venant de l’extérieur. Des repas entièrement financés grâce aux dons reçus par l’association, en plus des 300 dîners préparés et servis tous les soirs et toute l’année aux hébergés du centre. Chaque repas est estimé à environ 3,5 euros par personne, soit près de 6000 euros par semaine pour l’ensemble de ces repas dits extérieurs.

 

« Nous restons fidèles aux missions fondatrices de La Mie de Pain par ce service de repas dits extérieurs. C’est important de poursuivre la réponse à l’urgence » précise Christophe Piedra.

 

Le Refuge, réfectoire en 2014

Le Refuge, réfectoire en 2014

Comment fonctionne le service de repas extérieurs ?

Ce service fonctionne selon un système de carte repas. Les personnes souhaitant en bénéficier viennent chercher (ou renouveler) leur carte repas le lundi, il s’agit d’un accueil inconditionnel.

La carte est valable une semaine. Chaque soir, les présences sont relevées. Les personnes qui ne viennent pas durant trois soirs consécutifs, voient leur carte repas réattribuée le lundi suivant (sauf si bien sûr elles se présentent pour le renouvellement). « L’idée c’est de ne pas perdre de place et faire que ces 200 cartes repas profitent à un maximum de personnes » ajoute Christophe Piedra.

 

www.drilh.fr, Sylvia Pinel inaugure La Mie de Pain, 17 octobre 2014

« Dans un bâtiment flambant neuf, sur dix mille mètres carrés, sont installées trois structures de l’association : la Plateforme- Relais social, les Chantiers d’insertion et Le Refuge, le plus grand centre d’hébergement pour les sans-abris en France.
Contrairement à la plupart des centres d’hébergement d’urgence, Le Refuge reste ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de l’année. Les places proposées ne sont plus les dortoirs, comme dans l’ancien bâtiment, mais des chambres individuelles ou doubles. »

 

Lire l’article en entier

RFI, 17 octobre 2014

« Ce vendredi 17 octobre est la journée mondiale du refus de la misère. A Paris, l’association caritative La Mie de Pain a choisi ce jour symbolique pour inaugurer ses nouveaux locaux dans le 13e arrondissement. Parmi les invités attendus, la ministre du logement Sylvia Pinel. Dans un bâtiment flambant neuf sur 10.000 mètres carrés, se sont installées 3 structures de l’association : la Plateforme – Relais Social, les chantiers d’insertion, le Refuge – le plus grand centre d’hébergement pour les sans-abri en France. »

 

BFM TV, JT Midi-15h, 17 octobre 2014, Interview de Florence Gérard – Présidente de La Mie de Pain

« Nombreux à ne pas avoir les moyens de partir. On en parle avec notre invité, Florence Gérard, bonjour. Vous êtes présidente de l’association La Mie de Pain. On le rappelle, elle vient en aide d’urgence aux personnes en difficulté, elle travaille également à la réinsertion sociale et professionnelle. Beaucoup de français ne vont pas partir en vacances. C’est également la journée mondiale du refus de la misère, il y a vraiment aujourd’hui une France à deux vitesses ? »

 

 

 

La Mie de Pain a inauguré son nouveau site en présence de Sylvia Pinel

Le 17 octobre 2014, à l’occasion de la 27e Journée mondiale du refus de la misère, l’association La Mie de Pain a inauguré son nouveau site (situé dans le 13e arrondissement de Paris), en présence de Sylvia Pinel – Ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, et de Dominique Versini – Adjointe à la maire de Paris en charge de la solidarité et de la lutte contre les exclusions. Comprenant le Refuge, le Relais Social et plusieurs chantiers d’insertion, ce site accueille au quotidien plus de 400 personnes en grande précarité, pour la plupart venant de la rue, que les équipes salariées et bénévoles accompagnent vers le logement, la santé et l’emploi. Continuer à lire

Natixis Global Asset Management court contre l’exclusion : remise d’un chèque de 5.000€

A l’occasion de sa journée Charity Business le 5 septembre 2014, la direction commerciale Distribution France du groupe Natixis Global Asset Management, mécène et soutien fidèle de La Mie de Pain a organisé une course solidaire au profit de l’association. Continuer à lire

Mardi 30 septembre 2014, La Mie de Pain faisait sa rentrée !

Accueillant l’ensemble des salariés, bénévoles et adhérents de l’association, cette journée de rencontres et d’échanges, événement traditionnel de La Mie de Pain, a permis d’aborder différents sujets :

 

- les projets d’insertion dans les structures de l’association,
– notre vision dans 5 à 10 ans,
– nos chantiers pour l’année 2014/2015.

 

La journée s’est clôturée par un « barbecue » également ouvert aux 300 personnes hébergées au Refuge, centre d’hébergement d’urgence et d’insertion de l’association.

 

Merci à tous ceux qui se sont impliqués et qui ont participé…

Mission N°1

ACCUEILLIR
NOURRIR
HÉBERGER

UN DON DE
55€
REPRÉSENTE


1 NUIT D’HÉBERGEMENT
+ 3 REPAS CHAUD
+ 1ers SOINS MÉDICAUX POUR UNE PERSONNE SANS-ABRI

Voir nos autres missions >