Sélectionnez votre profil

Mission N°3

ORIENTER
RELOGER
RÉINSERER

UN DON DE 35€ REPRÉSENTE

1 JOURNÉE DE PRISE
EN CHARGE POUR 1 JEUNE
EN DIFFICULTÉ

Toutes les actualités

La Banque Alimentaire : Collecte 23 et 24 novembre 2012
Le Refuge, Crédit Photo : Sylvain Leser

La Mie de Pain ouvre 110 places 24h/24 pour améliorer la vie des SDF retraités

« Le Refuge », centre d’hébergement d’urgence (CHU) de l’association La Mie de Pain, ouvrira pour la première fois, 110 places d’hébergement 24h/24 à partir du 1er décembre prochain. Ces places seront en priorité réservées aux personnes dont les situations sont les plus précaires : les personnes âgées (plus de 60 ans) et/ou présentant des problèmes de santé nécessitant d’être à l’abri également en journée. Par cette action, La Mie de Pain souhaite apporter une aide particulière à ces sans-abri en très grande difficulté et répondre au mieux aux récentes mesures gouvernementales. Continuer à lire

Site Charles Fourier

Le site Charles Fourier accueillera Le Nouveau Refuge ainsi qu’une nouvelle structure

Lancés il y a environ un an, les travaux de construction et de rénovation du site Charles Fourier (situé dans la rue du même nom) avancent à grands pas. C’est ainsi qu’à la fin du 2ème trimestre 2013, le site destiné à l’accompagnement et l’insertion des sans-abris va faire peau neuve.


Actuellement doté d’une surface de 5000 m², le nouveau site bénéficiera alors de 12000 m² dédiés à l’accueil des sans-abri. Outre Le Nouveau Refuge, dont le fonctionnement sera complètement repensé, une nouvelle structure de La Mie de Pain verra le jour sur le site Charles Fourier : la plateforme d’orientation et d’information. 

Cette dernière poursuivra diverses missions telles qu’assurer l’accès aux soins santé / hygiène / bien-être, assurer un service de domiciliation (600 agréments), accompagner le suivi du RSA, accompagner vers l’emploi / la formation, vers le logement autonome / adapté.

 

Le Nouveau Refuge va quant à lui mettre l’accent plus spécialement sur la réinsertion des personnes accueillies avec une forte amélioration du confort et de la logistique.

Si aujourd’hui le bâtiment de l’actuel Refuge ne permet d’accueillir les sans-abri « que » dans des dortoirs variant de 4 à 8 lits superposés, le nouveau site mettra à leur disposition des chambres individuelles ou doubles. Par ailleurs, les chambres rassemblées en unités de vie, bénéficieront également de sanitaires et d’une douche. Au total, Le Nouveau Refuge disposera de 300 places d’hébergement (60 places supplémentaires seront par ailleurs mobilisables pour des situations exceptionnelles).

 

Enfin, la grande innovation du Nouveau Refuge est qu’il fonctionnera désormais 24h/24. Les sans-abri ne seront plus seulement accueillis pour la nuit, puis remis à la rue le lendemain matin. Le site fonctionnera toute la journée permettant ainsi un travail d’accompagnement approfondi vers l’insertion socio-professionnelle, sans quoi il est impossible pour une personne sans-abri, de penser un projet sur du long terme (un emploi stable et un logement autonome).

L’accès aux soins santé / hygiène / bien-être est également l’une des priorités du Nouveau Refuge. La santé corporelle, la condition physique, la confiance en soi sont en effet des éléments clés dans le chemin de l’insertion.

Le Refuge

Le mot de Christophe Piedra, Directeur du Refuge

Nous venons d’entrer dans la période hivernale. Que constatez-vous au Refuge ?

L’entrée dans la période hivernale est synonyme de l’ouverture de 426 lits au Refuge. Déjà des centaines de personnes sans-abri se pressent chaque soir devant nos portes. Et malheureusement, nous risquons de devoir refuser certaines d’entre elles, faute de moyens suffisants.


Qui sont les personnes qui se présentent au Refuge ?

Le nombre de sans-abri en France, et à Paris plus particulièrement, ne cesse de croître. Leur détresse est réelle. Les personnes à la rue aujourd’hui ont des profils très variés : des personnes âgées malades et à bout de force, des hommes désespérés de ne pouvoir trouver ni travail ni logement, des jeunes confrontés aux dangers de la rue alors que certains ont à peine 18 ans…


Est-ce le même type de personne qui vient au Refuge d’un hiver sur l’autre ?

Je pensais l’année 2011 exceptionnelle en raison de la crise… Pourtant, la situation actuelle semble pire encore ! Nous voyons notamment arriver des personnes tout juste expulsées de chez elles. Elles se retrouvent brutalement à la rue, sans savoir vers qui se tourner, et s’accrochent à nous comme à une bouée de sauvetage.

Nous accueillons également de nombreux travailleurs précaires, qui n’ont pas les revenus ni les garanties suffisants pour retrouver un appartement. Sans hébergement pour se reposer, se laver, nettoyer leurs vêtements, ils ne parviendront pas à conserver leur emploi et se retrouveront dans une détresse pire encore. L’emploi et l’hébergement sont la clé d’une stabilité et d’une réinsertion réussie, et de nos jours, ce sont deux éléments de plus en plus difficiles à obtenir et à conserver pour un grand nombre d’entre nous.


En 2012, un SDF sur trois travaille et est pourtant réduit à affronter la misère quotidiennement !

 

Comment alors aider les personnes sans-abri sur le long terme ?

Parer à l’urgence et à la détresse en offrant un repas chaud, un lit et des premiers soins médicaux est indispensable. Et c’est encore plus vrai lorsque l’hiver arrive. C’est pourquoi nous ne pouvons pas nous passer de l’aide de nos généreux donateurs sans qui La Mie de Pain ne pourrait rien.

Mais parer à l’urgence ne doit pas être notre seul axe de travail. Au Refuge, sur les 426 places que nous comptons, nous voulons réserver 200 places, soit pratiquement la moitié de notre capacité d’accueil, aux personnes sans-abri qui ont un projet pour s’en sortir. Nous leur proposerons un accompagnement personnalisé pour les aider à faire valoir leurs droits, rechercher un emploi ou une formation si elles n’ont pas ou plus de travail, trouver un logement adapté à leurs ressources…

Notre objectif est que les personnes que nous accueillons au Refuge retrouvent une réelle autonomie et une place au sein de la société !

Marisol Touraine s'adresse aux donateurs de La Mie de Pain

Marisol Touraine s’adresse aux donateurs de La Mie de Pain

Marisol Touraine, Ministre de la Santé et des Affaires sociales, a inauguré L’Arche d’Avenirs (accueil de jour de La Mie de Pain), le 17 octobre dernier lors de la Journée mondiale du refus de la misère.
 

A cette occasion, Madame la Ministre a souhaité adresser un message aux donateurs de La Mie de Pain.

 

 

 

 

Voir la vidéo dans son intégralité.

Marie-Arlette Carlotti visite Le Refuge

Marie-Arlette Carlotti visite Le Refuge de La Mie de Pain

Alors que se tiendra les 10 et 11 décembre 2012, la Conférence sur la pauvreté et la lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, est venue visiter lundi 12 novembre, Le Refuge de La Mie de Pain, plus grand centre d’hébergement d’urgence en France.

Cette visite, conjointement à d’autres actions menées avec la Bapsa notamment (Brigade d’appui aux personnes sans abri) a permis à Madame Carlotti de préparer, sur le terrain, la prochaine conférence.

 

La Ministre a rencontré quelques-uns des sans-abri hébergés au Refuge qui ont souhaité lui apporter leurs témoignages, ainsi que des bénévoles et des salariés de La Mie de Pain. Elle a échangé avec chacun sur leur vécu et leur quotidien, eux qui luttent contre la précarité et l’exclusion quotidiennement.

Le Refuge peut aujourd’hui offrir jusqu’à 426 places d’hébergement et servir 550 repas chauds chaque soir. Si le centre, bâti en 1932, propose des places en dortoirs, il est actuellement en cours de rénovation. Le Nouveau Refuge ouvrira ainsi en juin 2013 et proposera un hébergement d’urgence totalement repensé.

 

Avant de partager la traditionnelle soupe populaire offerte aux sans-abri en hiver, Madame Carlotti a visité Le Refuge et s’est notamment arrêtée à l’infirmerie où chaque soir se relaient une dizaine de médecins-bénévoles. L’accès aux soins médicaux étant en effet une réelle problématique au sein des centres d’hébergement d’urgence. Le Refuge accueille à ce jour environ 180 sans-abri âgés, souvent malades, faute de place en maisons de retraite.

Marie-Arlette CARLOTTI

Visite de Marie-Arlette Carlotti au Refuge le lundi 12 novembre

L’Association La Mie de Pain recevra lundi 12 novembre à partir de 21h00, Madame Marie-Arlette CARLOTTI, Ministre déléguée, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion. La Ministre viendra visiter Le Refuge, le plus grand centre d’hébergement d’urgence de France.

Cette visite de terrain précède la Conférence contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, qui se tiendra les 12 et 13 novembre à Paris. Une étape essentielle avant l’annonce, début 2013, par le gouvernement d’un plan quinquennal de lutte contre la pauvreté et les exclusions dont l’objectif sera de répondre pleinement à l’urgence de la situation de l’hébergement d’urgence en France.

Crédit Photo : Sipa 

Campus Paris Radio

« Radio Arche : les voix de la rue », Emission réalisée avec les usagers de l’Arche d’Avenirs

A l’occasion de la 25ème Journée mondiale du refus de la misère, et de l’inauguration des nouveaux locaux de l’Arche d’Avenirs, les usagers ont réalisé une émission d’une heure dans les conditions du direct.

 

Durant plusieurs semaines, les usagers du centre d’accueil de jour pour sans-abri, l’Arche d’Avenirs, ont suivi les ateliers radio animés par l’association « L’œil à l’Ecoute ».

 

L’émission ainsi réalisée a été diffusée le samedi 27 octobre sur Radio Campus Paris (93.9) et www.radiocampusparis.org à 18h.

 

Ecouter l’émission !

Les dons en crise ?

Les dons en crise ?

Une récente étude de France générosités (syndicat professionnel des organismes faisant appel aux générosités) alerte sur les conséquences que la crise pourrait avoir sur les dons aux associations ou fondations. Parmi les donateurs français, « 22% confient qu’en raison de la crise, ils envisagent ne plus donner ; 31% de diminuer le montant de leurs dons ». Des chiffres qui inquiètent le secteur associatif qui doit faire preuve de toujours plus d’efforts pour trouver des fonds.

Particulièrement impliquée dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, La Mie de Pain souhaite ici relayer  les informations et chiffres parus dans l’étude de France générosités ; des données qui touchent notre association directement.

« Si sur les six derniers mois de l’année 2012, 87% des français interrogés ont effectué un don (en argent, en nature, en temps, de sang), ils soulignent que la crise a de réelles conséquences sur leur situation financière » et qu’ils pourraient de fait, reconsidérer leurs actes de dons à la baisse.

Selon France générosités, « des modifications de comportement vont s’opérer » et avoir un impact négatif sur les dons faits aux associations. « 53% des donateurs français prévoient de donner moins (31%) ou plus du tout (22%). Seuls 3% prévoient au contraire d’augmenter leurs dons ». Ainsi seulement la moitié de la population française serait donatrice contre deux-tiers à ce jour.

La Mie de Pain, dont les fonds reposent pour un tiers environ sur les dons et les legs, pourrait elle aussi subir les conséquences fâcheuses de la crise économique et financière présente en France depuis 2008.

C’est pourquoi, l’Association renouvelle ici son besoin permanent de donateurs petits et grands, afin de répondre à ses missions « de l’urgence à l’insertion » et d’aider au quotidien les personnes les plus démunies d’entre nous.

 

Source :

Etude issue de l’Observatoire France générosités – Mediaprism, Octobre 2012

Exposition La Mie de Pain, Centre Daviel

Exposition « Raconte-moi La Mie de Pain »

L’exposition « Raconte-moi La Mie de Pain », qui a été organisée au Centre Daviel dans le 13ème arrondissement de Paris du 2 au 27 octobre, a rencontré un franc succès.


Retraçant l’histoire de l’association, cette exposition a permis aux visiteurs de découvrir La Mie de Pain et son fondateur Paulin Enfert, ainsi que les activités et chantiers actuels.


Des écoliers du quartier ont également visité l’exposition et ont participé à une collecte de sucre et de café pour le centre d’hébergement d’urgence, Le Refuge.

 

Affiche Exposition La Mie de Pain

Mission N°1

ACCUEILLIR
NOURRIR
HÉBERGER

UN DON DE
55€
REPRÉSENTE


1 NUIT D’HÉBERGEMENT
+ 3 REPAS CHAUD
+ 1ers SOINS MÉDICAUX POUR UNE PERSONNE SANS-ABRI

Voir nos autres missions >

Recevez toute notre @ctu

Suivez La Mie de Pain sur

Principes déontologiques de l’association
Les administrateurs exercent leurs fonctions de façon bénévole et désintéressée dans l’intérêt de l’association.
Chaque administrateur renseigne annuellement une attestation de non-conflit d’intérêts et s’engage à respecter les principes déontologiques (article I.2 du règlement intérieur de l’association approuvé par le ministère de l’intérieur le 24/09/2015). Les 2 codirecteurs ont également signé cet engagement.