Sélectionnez votre profil

Hygiène et santé en priorité

En pleine crise du coronavirus, l’hygiène et la santé des personnes qu’elles hébergent sont plus que jamais une priorité pour les Œuvres de la Mie de Pain. Et pour cela, elle peut compter sur la mobilisation sans faille de l’équipe de l’infirmerie du Refuge : dix médecins bénévoles (avec plusieurs spécialités représentées), une infirmière bénévole et une aide-soignante. Une équipe pleinement engagée dans le combat contre l’épidémie.

 

En plus de leurs missions habituelles, les médecins bénévoles mettent actuellement leur expertise scientifique au service de l’association. L’un d’entre eux a accepté la mission de médecin-conseil sur le covid-19 pour la Mie de Pain. Le plan de continuité des activités lui a été soumis pour s’assurer que les mesures décidées contribuent à prévenir la contagion. Et en amont du passage en stade 3, une réunion d’information avec la direction collégiale et deux médecins, dont le médecin-conseil, a été proposée pour sensibiliser les salariés et les bénévoles à cette maladie et ses conséquences, et répondre à leurs éventuelles interrogations.

 

Très tôt l’association s’était souciée de cette question. Dès le début de l’épidémie, bien avant le confinement, elle s’est attachée à appliquer les recommandations officielles, qu’elle continue bien entendu de suivre, en s’adaptant à leurs évolutions. Pour informer et éduquer sur les gestes barrières dans les différentes structures, elle a nommé parmi le personnel un référent hygiène. Ainsi, depuis quelques semaines, toute entrée dans l’association est subordonnée au lavage de mains. Et dans chaque structure, des espaces de confinement ont été définis, en cas de besoin d’isolement.

 

Symbole de leur engagement, certains médecins n’hésitent pas, en pleine pénurie de masques, à parcourir les pharmacies pour trouver ceux auxquels ils ont droit en tant que professionnels de santé et les mettre à disposition de la Mie de Pain.

 

A l’infirmerie, le mot d’ordre est de maintenir l’activité pour ce public fragile qui a besoin de soins en continu, avec une vigilance particulière quant au covid-19. Les trois heures de consultation, trois fois par semaine (lundi, mercredi et vendredi), sont donc plus que jamais assurées. Elles sont primordiales, puisqu’elles permettent le suivi des pathologies éventuelles des personnes hébergées et le renouvellement de leurs ordonnances. En cette période particulière, elles sont également l’occasion de faire de la prévention en rappelant les gestes barrières, la distanciation sociale, les symptômes éventuels à surveiller, etc. Chaque hébergé, homme du Refuge ou femme du Foyer Vergniaud à proximité, peut s’y rendre. Quant aux personnes les plus fragiles, ils reçoivent quotidiennement une visite de l’infirmière ou de l’aide-soignante dans leur chambre, pour s’assurer de leur état de santé.

 

L’infirmerie du Refuge est une initiative des Œuvres de la Mie de Pain financée exclusivement par le mécénat et la générosité du public. Merci aux médecins, à l’infirmière et l’aide-soignante qui l’animent avec engagement, et merci aux partenaires et aux donateurs qui la rendent concrètement possible.

Mission N°3

ORIENTER
RELOGER
RÉINSERER

UN DON DE
35€
REPRÉSENTE

1 JOURNÉE DE PRISE EN CHARGE POUR 1 JEUNE EN DIFFICULTÉ

Voir nos autres missions >

Recevez toute notre @ctu

Suivez La Mie de Pain sur