Sélectionnez votre profil

La paroisse de Sainte Rosalie en aide aux réfugiés

Depuis le printemps la paroisse Sainte-Rosalie soutient les œuvres de la Mie de Pain dans l’aide qu’elles apportent aux réfugiés.

 

Pour répondre à l’appel du Pape François lancé début septembre 2015, en pleine crise migratoire, dans lequel il invite les paroisses à accueillir des familles de réfugiés, la paroisse Sainte-Rosalie a choisi de venir en aide à notre association qui héberge environ 60 réfugiés.

 

Découvrez le résultat de cette collaboration solidaire au service des réfugiés, en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

Téléchargez le reportage de Julia Mourri (texte) et Lola Ledoux (photos)

Une connexion contre l’exclusion !

L’Arche d’Avenirs, centre d’accueil de jour de l’association La Mie de Pain, est présent depuis plus de 15 ans dans votre arrondissement.

 

Proposant divers services gratuits aux personnes en situation précaire (douche, cafétéria, buanderie, domiciliation administrative, accompagnement social…), l’objectif des salariés et bénévoles de la structure est de pérenniser ces espaces, améliorer l’accueil et accompagner vers l’autonomie ce public en errance.

L’accompagnement que nous proposons au sein de L’Arche d’Avenirs doit permettre aux hommes et femmes accueillis de se réinsérer, tant sur le plan social que professionnel.

 

A l’heure où la société passe au « tout numérique », les structures administratives ferment peu à peu leurs portes, et se passent d’interlocuteurs directs, en favorisant les démarches par le biais d’internet. Cela ne nous laisse que très peu de choix : nous sommes tous obligés de nous adapter au numérique. Ceux qui n’ont pas accès aux outils du numérique (ordinateurs, réseaux internet, etc.) sont les victimes directes d’une exclusion supplémentaire et implacable.

 

C’est pourquoi, nous soumettons au Budget Participatif de Paris 2016, le projet Espace Multimédia, favorisant le libre accès aux personnes les plus démunies à un ordinateur, une imprimante/scan/fax/photocopieur,  et un téléphone.

 

Nous souhaiterions également installer

Un Photomaton accessible à tout habitant du 13ème arrondissement, ainsi qu’aux personnes à mobilité réduite, malvoyantes et/ou malentendantes (les photos d’identités sont indispensables pour l’ensemble des démarches administratives).

 

Ce projet a pour objectif d’autonomiser les hommes et les femmes, leur permettre de construire leur avenir. Ils ont besoin de vos votes.

 

 

L’Arche d’Avenirs a besoin de vos voix.
Soyons solidaires, restons connectés !

 

Soutenez notre projet: miedepain.asso.fr/une_connexion_contre_lexclusion

 

 

France Culture « On estime le nombre de SDF à plus de 140 000 personnes »

L’émission de radio « Une semaine en France » a diffusé le samedi 13 août à 13h55, un reportage sur l’urgence sociale dans la rue.

 

Un reportage animé par Antoine Dhulster, avec comme invités Edouard Gardella, sociologue spécialiste des politiques de lutte contre l’exclusion, Paul Zylberberg, médecin et bénévole de la « mission SDF Paris » de l’association Médecins du monde depuis 1994, et par téléphone, François Buschbaum, directeur de l’accueil de jour de La Mie de Pain.

 

« Dans la rue l’urgence sociale ne s’arrête pas pendant les vacances. Les SDF meurent autant l’été qu’au cœur de l’hiver. Pourtant la plus grande partie des organismes d’aide ferment leurs portes au mois d’août. Faute de travailleurs sociaux en effectifs suffisants…

Pendant quelques semaines c’est beaucoup plus que la distribution de nourriture qui s’interrompt, c’est aussi un lien social, un accès à des soins, parfois une assistance psychologique.

Alors comment les personnes les plus démunies se débrouillent-elles, quand même, pour vivre pendant ces quelques semaines. Quelles associations restent mobilisées ? Les politiques d’hébergement menées sur le plus long terme comme la loi Dalo sont-elles à la hauteur ? A plus forte raison lorsque cette urgence sociale se conjugue avec la crise des migrants. »

 

Le replay de cette émission est disponible à cette adresse (Deuxième partie d’émission à 49:00) :

http://www.franceculture.fr/emissions/une-semaine-en-france/la-societe-francaise-bascule-t-elle-vers-lextreme-droite-sdf-et

 

JT France 3, « La Mie de Pain est une des rares associations caritative à rester ouverte l’été »

Reportage diffusé lors du journal télévisé de France 3, le jeudi 28 juillet 2016.

 

Ce reportage tourné à l’Arche d’avenirs et au Refuge, recueille les témoignages de Bérangère Sudman, Secrétaire et Marianne Storogenko, Responsable Développement et Valorisation de la Mie de Pain, ainsi que de Joaquim et Resit, deux personnes accueillis.

 

Découvrez en images une partie des actions que nos équipes réalisent hiver comme été, au service des personnes dans le besoin.

 

Visite ministérielle à l’Arches d’Avenirs

 

Jeudi 21 juillet, l’Arche d’Avenirs de la Mie de Pain a reçu la visite d’Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l’habitat durable et de Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat en charge de la lutte contre l’exclusion, auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, en présence de Geneviève Dourthe, adjointe au Maire du 13e arrondissement.

 

Normalement fermée au public les jeudis, l’accueil de jour, en ces périodes de fortes chaleurs, étend exceptionnellement ses horaires et ouvre ses portes pour permettre aux personnes dans le besoin d’accéder à la cafétéria, aux sanitaires, aux douches et aux distributeurs d’eau. De plus, l’Arche met à disposition des accueillis des gourdes, offertes par Eau de Paris, afin de leur permettre de boire et de s’hydrater et ce en dehors des murs de la Mie de Pain.

 

Les ministres ont été accueillies par Marianne Storogenko, responsable du service ressources, développement et valorisation des Œuvres de la Mie de Pain et Pauline Benzazon, travailleuse sociale à l’Arche d’Avenirs, pour une présentation de l’association et une visite de la structure.

 

L’ensemble des personnes présentes, ministres, salariés, bénévoles et personnes accueillies ont pu ensemble partager un café au sein de l’espace cafétéria, espace central de l’Arche. Ce moment convivial a permis aux ministres d’échanger avec nos équipes et ainsi mieux appréhender le travail quotidien de chacun, les difficultés rencontrées dans l’accompagnement des personnes accueillies, ainsi que les joies du quotidien, et enfin les enjeux de demain.

 

Ci-dessous le lien du reportage réalisé par France 3 relatif à l’aide aux sans-abris en ces périodes de fortes chaleurs.

http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1213_paris_ile_de_france_,143076744.html

Elina Dumont en spectacle à la Mie de Pain !

Mercredi dernier nous avons eu le plaisir de découvrir le spectacle d’Elina Dumont.

 

Ancienne SDF, Elina Dumont est devenue comédienne et a choisi de monter sur scène pour s’extraire de sa condition et surtout réaliser ses rêves.

 

Dans ce spectacle très personnel la comédienne nous livre avec humour et sincérité son parcours d’ancienne SDF.

 

Encensé par la presse, ce spectacle sur le thème de l’exclusion des sans abris est à la fois touchant et poignant et nous avons aussi décidé de le proposer à nos accueillis et nos bénévoles.

 

Elina Dumont est bien connue de la Mie de Pain puisqu’elle a côtoyé nos équipes lorsqu’elle était encore sans abri. C’est donc avec une certaine émotion perceptible et une grande joie partagée et que nous l’avons reçu mercredi 8 juin, pour écouter son spectacle.

 

Malgré une assistance clairsemée, Elina a su faire le show et nous captiver par son histoire atypique et son jeu d’actrice impressionnant. Elle a offert à tous, bénévoles salariés et hébergés un très beau moment et nous la remercions en lui souhaitant un belle et longue carrière sur les planches !

 

S’engager auprès des réfugiés dans le diocèse de Paris

 

Au quotidien, plusieurs actions sont menées dans tout Paris pour venir en aide aux réfugiés. A l’échelle du diocèse, ce sont 36 paroisses qui se mobilisent au quotidien.
 
Focus en vidéo sur deux exemples d’engagement avec d’une part Jerôme Perrin, président de a conférence Saint-Vincent de Paul à Sainte-Rosalie (13e) et de l’autre Thierry Chizallet, directeur de l’association La Mie de Pain ainsi que Margot Herda coordinatrice juridique à La Mie de Pain.

 

 

Reportage CNN sur le gaspillage alimentaire en France.

Les médias américains en parlent,
CNN, 11 mars 2016, reportage « Law gives food waste to those who need it in France »

 

Découvrez une vision outre-Atlantique des solutions Françaises, pour limiter le gaspillage alimentaire au profit des personnes en difficulté.

 

Ce reportage recueille les témoignages d’un représentant d’hypermarché et de Jacque Baillet, président de la banque alimentaire d’île-de-France.
Une partie de ce reportage a été filmée dans la salle à manger des œuvres de la Mie de Pain.

 

Le gaspillage alimentaire, un sujet qui nous tient tout particulièrement à coeur.

 

> Voir le reportage <

 

 

France Bleu, 1er février 2016, Emission « Dans la rue avec Murielle Giordan »

Reportage en direct dans les cuisines et au réfectoire du Refuge ! 

 

« – Jean Rocchi, vous êtes dans le 13e arrondissement ce matin, dans un foyer d’accueil qui est ouvert 24h/24. – Oui Bill, je suis dans le Refuge de La Mie de Pain, c’est le refuge historique fondé en 1932 avec 360 places d’hébergement actuellement. Nous sommes avec Marion, Robert et Freddy ».

 

Vivre FM, 18 décembre 2015, Emission « La vie des associations »

« La vie des associations » reçoit aujourd’hui La Mie de Pain. […] On va commencer avec l’actualité de l’association : ce sont les deux repas de Noël que vous préparez. […] On va en parler avec Rachel, chef de service au Refuge. […] « Chacun met la signification qu’il souhaite derrière cette période de fêtes, mais pour tout le monde c’est un moment où on évoque beaucoup les sujets de la famille, du vivre ensemble, d’être ensemble. Pour nous c’est important de proposer aux hébergés du Refuge, un moment festif où ils peuvent participer avec bénévoles et salariés de l’association à ce temps un peu particulier pour tout le monde dans le pays… »

 

 

Mission N°3

ORIENTER
RELOGER
RÉINSERER

UN DON DE
35€
REPRÉSENTE

1 JOURNÉE DE PRISE EN CHARGE POUR 1 JEUNE EN DIFFICULTÉ

Voir nos autres missions >